Caught by the light
Intro

A l'aide d'une source de lumière, d’un miroir, de 10 supports de papier, de moyens relatifs au dessin, j’ai réalisé mon premier autoportrait. L’ensemble a pris la forme d’un cahier d’artiste soucieux de m’apprendre la complexité de se voir soi-même.
A travers la découverte de la lumière et de son influence sur ce qu’on voit, de la simulation reconstructive générée par le cerveau (perception), les dix travaux qui composent ce cahier dévoilent un être qui est au même temps réflexion, projection et ombre de moi-même.
Entre symbolisme religieux (lumière et ombre), similarité avec images sacre (Suaire de Turin), mythes philosophiques (Platone mais aussi la théorie de l'illumination de Saint Augustin) et percepts scientifiques, Caught by the light est une non-découverte de ma forme ou une découverte de mes plusieurs formes.

Info

2014

Drawing (cahier d'artiste 28x16cm)

Crayon de couleur blanc sur papier


Les dix travaux sont le résultat d’une lumière unique positionnée sur une ligne perpendiculaire au miroir et déplacée chaque fois plus près du miroir d’un centimètre.

Caught by the light | Stefano Perobelli

Caught by the light : matrice (26x21cm)

Caught by the light | Stefano Perobelli

Caught by the light : détail réalisation